logo


Vie du CIST

Constitué en 2010 sur une base fédérative comme groupement d’intérêt scientifique (GIS) par trois partenaires fondateurs (CNRS, université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et Paris Diderot) et par des partenaires institutionnels attestant l’importance de la dimension appliquée des sciences du territoire : le CGET (ex-DATAR), l’IAU-îdF et l’ADEME, rejoints par l’INED et l’IRD, le Collège international des sciences du territoire (CIST) est devenu au 1er janvier 2017 le Collège international des sciences territoriales, fédération de recherche CNRS FR2007.

Vie des axes de recherche

L’axe Conflits et compromis de la globalisation territorialisée s’est fondu en 2015 dans les axes Mobilités et Régionalisations.

La fédération de recherche CIST a procédé à un renouvellement de ses axes de recherche lors de son propre renouvellement fin 2018.
Alors que 3 axes n’ont pas été poursuivis (Agricultures, territoires & développement durable, Biodiversité & territoires, Risques et territoires), une partie de l’axe Régionalisations dans le monde a été reprise par l’axe REMOC.

Le CIST commence donc 2019-2023 avec 7 axes de recherche, qui feront l’objet d’une évaluation à mi-parcours :
– Actions et territorialisations (A&T)
– Information territoriale locale (INFTER)
– Médias et territoires (MEDIAS)
– Mobilités, identités et territoires (MIT)
– Régionalisation, mondialisations, circulations (REMOC)
– Temps longs des territoires (PAST)
– Territoires et Santé (SANTE)